Lire c'est partir à l'aventure sans prendre aucun risque si ce n'est celui de se perdre dans l'imaginaire

17 octobre 2016

Les filles du docteur March se marient (Louisa May ALCOTT)

Le premier roman concernant la famille March a longtemps été mon livre de chevet a tel point que je le connaissais par coeur ! Quel joie ce fut pour moi de retrouver mes héroines préférées !

Ce tome m'a semblé plus adulte : normal me direz vous puisqu'il explore la jeunesse de nos quatres soeurs ! On y découvre, nottament,  le jeux des sentiments amoureux avec son lot de mésaventures. La joie de vivre respire toujours autant dans cette charmante famille, peut être même un peu trop, diront les détracteur !  Louisa May Alcott aborde, pourtant,  des thèmes pas si léger que ça puisqu'elle dénonce, certe entre les lignes, le statut des femmes à cette époques. Elle le fait avec une ironie qui rend l'auteur agréable à lire.

En conclusion, ce fut un vrai régal que de retrouver Jo et ses soeurs, encore plus avec ce tome ci qu'avec le célèbre "les quatres filles du Docteur March"! Quelle bonne idée ont eu les éditions Casterman de rééditer ces romans sous cette forme : l'édition est juste splendide : une couverture "de luxe" avec des illustrations d'époque... Un bon début pour que les jeunes filles puiss découvrir ensuite Jane Austeen ...

Posté par SuzanneADAM à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 octobre 2016

le requin du bocal (Emmanuel Ecckhout)

Le requin du bocal

Lili veut un animal de compagnie... L'histoire commence ainsi ...

La petite fille va alors proposer des animaux, tous aussi sauvages les uns que les autres : toute la ménagerie y passe ! Mais à chaque fois le père répond :"tu n'y penses pas" et la mère argumente...L'argumentation, certe discutable, laisse fuser des éclats de rire à chaque fois ! Pour en venir au fin mot de l'histoire, heureusement, Lili réfléchit et se dit que son choix n'est pas le bon "ce n'est vraiment pas une si bonne idée !" déclare t'elle à chaque fin de doulbe plage.  Emmanuelle Eeckhout écrit cette histoire avec une répétition qui a beaucoup amusé mes deux enfants. l'ainé rit encore à 8 ans ! Dès la première lecture, les enfants s'amusent à dire les réplique au fur et à mesure...

Un animal par double page avec chaque fois une illustration assez drôle... La chute est amusante, bien que prévisible pour la lectrice adulte que je suis mais ce joli petit livre reste une valeur sure au finale !

Posté par SuzanneADAM à 00:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2016

Cavalier vert tome 1 : cavalier vert (Kristen BRITAIN)

A l'époque, j'avais dévoré ce livre : impossible de le poser dans un coin, et pourtant je vous assure qu'avec deux enfants en bas age, ça relevait de l'exploit ! Une histoire rondement menée avec pas mal de rebondissements : des moments tendres, drole et  une héroine plus qu'attachante ! Ce livre fut pour moi une très heureuse découverte ! 

On retrouve bien entendu quelques ficelles du genre : une héroine qui découvre peu à peu la mission dont elle est investie, des personnages secondaires qui rappellent les elfes (les Elt), les gobelins (les blattereux) et ceux qui forment et façonnent notre héroine (les filles du professeur Sorbier nottament) .... 

Mais j'ai, malgré tout, beaucoup apprécié avoir un cheval en personnage secondaire : l'auteur à su donner à la monture de Karigan, un caractère, une personnalité, une importance non négligeable dans l'histoire... Les soeur Sorbiers sont attachantes, droles,si tant et si bien que j'ai attendu leur retours dans le livre du début à la fin (peut être dans le second tome). Quelle riche idée aussi de faire voire l'histoire par une caste de simples messagers... Et les différentes relations qu'ils existent entre le roi et les personnages secondaires nous laissent percevoir pleins de possibilités .. Une lecture qui ne permet pas de deviner la suite et qui promet de bons moments d'évasions !

Le tome 2 est déjà bien commencé ... et il recèle encore de rebondissements innatendus.

En résumé... Une très belle découverte que j'avais faite avec cet auteur et cette saga .. Un bon début peut être pour découvrir l'héroic-fantasy pour un public féminin, pouvant etre réfractaire... Je le conseille vivement à tout ceux qui pense que la fantasy est forcément trop guérière et sombre ... A ceux, qui veulent de l'aventure, de la stratégie, de l'humour et tout ceux qui n'ont pas encore tenté cette lecture, je vous conseille d'ouvrir ce livre ! Et pour ceux qui sont comme moi et qui commence à lire en numérique, je vous conseille d'avoir des amis qui pense à mettre déjà dedans cette saga, accompagnée d'autres (dans mon cas Tolkien, Robin Hobb, Lisa See et bien d'autres m'attendaient déjà alors que je ne métrisait pas encore la bête. Mais le mal est aujourd'hui réparé et je vais me remettre dans mes lectures : c'est sur cavalier vert va bientôt ressurgir dans ces pages ! 

Posté par SuzanneADAM à 01:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bien mieux qu'une maison (Alexis Deacon)

Ce petit album de l'école des loisirs peut initier à la lecture des BD étant donné sa mise en page ...

Bien Mieux Qu'une Maison

Une fratrie de hamster se retrouve obligé de sortir de son trou trop petit : des aventures pleine d'imagination et d'humour vont leur permettre de découvrir que le monde est grand, bien plus grand que ce qu'ils auraient pu imaginer. Au fil de l'histoire, ils vont se rendre compte qu'ils ont bien leur place dans ce grand monde. Car finalement, ce monde : c'est leur maison.

J'ai personnellement été peu convaincu par la lecture de cette album (difficile de faire la lecture d'une BD à un enfant ) mais je reconnais que l'humour est là !! Et mon fils de 5 ans était fan et réclamait cette histoire sans cesse ! Je m'éttone d'ailleurs que cet album ne ressorte pas avec la petite soeur qui commence à fouillé dans la bibliothèque !

Posté par SuzanneADAM à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le journal malgré lui deHenry K. Larsen (Susin Nielsen)

Ce roman jeunesse m'avait été conseillé, à l'époque, par ma bibliothècaire et c'est une chance !! Tout simplement parce que j'ai passé un bon moments de lecture que je n'aurais jamais eu si j'étais tombée, par hasard, moi même, sur ce livre ! En effet, je trouve la couverture horrible et je n'aurais même pas lu le résumé éditeur : j'aurais donc raté quelque chose !!

Henry, anti-héros typique, nous raconte sous forme d'un journal ce qu'il vit dans son nouveau lycée. Je dois bien avouer qu'au début j'ai détester notre collégiens à fleur de peau : trop aggressif à mon gout ... Puis, petit à petit, on vit ses scéances avec son psy, son histoire nous apparait par petit bout... et nous vivons avec empathie ses joies (toujours innatendues) et ses souffrances profondes et difficiles. 

Il est difficile de donner un avis sur ce livre sans trop en dévoilé sur sons contenus... Je pense sincèrement que c'est un livre a mettre dans les mains de tous les adolescent, lycéens et collégiens. Les livres qui parlent de la souffrances scolaires de nos ados, de la cruauté des jeunes vis à vis de ceux qui sont différents, de la loi du silence qui en découle bien souvent sont assez rare ! Rien que pour cela, ce livre mérite lecture mais en plus, il est de bonne qualité ! Les personnages sont tous profonds : la famille d'Hernry en premier lieux, ses nouveaux voisins originaux, ses nouveaux amis de collèges totalement innatendu mais aussi les anciens personnages qu'on ne rencontre que dans les souvenirs de notre auteur malgré lui...

Par contre, j'ai eu un peu de mal au début à entrer dans le style d'écriture car ici, c'est Henry qui écrit son journal : un texte à la première personne, pleine d'ironie mais aussi écrit par un adolescent. Un langage donc pas souvent soutenu qui ressemble parfois au langage parlé... Je n'ai pas l'habitude de ce style d'écriture mais il faut bien l'avouer la densité de l'histoire à pallier à cette difficulté...

En résumé : une jolie découverte, voire un coup de coeur, pour cette histoire bien ficelée avec des personnages riches et intéressant qui aborde un thème, pas assez abordé à mon gout dans la littérature jeunesse. Un ouvrage qui peut avoir son importance pour aborder le sujet avec nos enfants afin de casser la loi du silence. Petit bémol, pour l'écriture trop adolescente pour moi (mais sûrement idéal pour le public viser) et une grosse déception pour la couverture qui ne rend pas assez hommage à cette petite pépite. 

Posté par SuzanneADAM à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Fleur de neige (Lisa SEE)

En 2010, lorsque j'ai lu ce livre pour la première fois, j'étais peu convaincue par les abords quelque peu « Harlequin » de ce roman, je me suis tout de même résignée à le mettre dans ma valise pour partir en Corse !!! Voici dans quel état d'esprit j'ai commencé ma lecture !! 

Je dois donc des excuses à Lisa SEE pour avoir juger trop rapidement son roman .. car je n'y ai trouvé aucune mièvreries, ni clichés de ce genre mais au contraire une histoire touchante et réaliste par ses vérités historiques (inutile de préciser que Madame SEE s'est admirablement documenté sur les us et coutumes et la vie de la Chine à cette époque !) et une histoire bien ficelée. Ce livre m'a littéralement bouleversé !!! 

Certains passages sont si bien écrit qu'il est impossible de rester impassible devant la cruauté que ces femmes pouvaient endurer avec une force de caractères que leur réserves pouvaient quelque fois masquées… 
Ainsi, on souffre dans le passage du bandage des pieds.. On déteste cette mère qui ose imposer ça à son enfant sachant qu'elle a eu, elle même, droit aux même douleurs .. Puis à la suite du livre, lorsque notre héroïne se prête à cette abomination (comment appeler cela autrement), on respecte, on comprends et l'attachement que nous ressentons pour Fleur de Lys et Fleurs de neiges ne se voit entaché en rien !

Une réel ode à l'amitié, la vrai, qui peut exister entre femmes.. Mais aussi une entré dans une culture qu'on ne connaît que très peu…et c'est bien dommage puisque ce roman dénonce la situation de ces femmes, il me semblerait judicieux que tout être humain ait lu ce roman.. L'auteur nous plonge dans des paysages magnifiques, nous fait ressentir habilement les sentiments de ces deux héroïnes, si différentes et pourtant si identiques au fond… Nous portons alors un autres regards sur la vie d'autrefois, sur la Chine d'autrefois … 

Les années de la vie de Fleurs de Lys et de Fleurs de neiges défilent. Tout d'abord, les années de l'enfance avec ces frustrations et ces idéaux… s'ensuivent les années de riz et de sel où elles découvre la vie de femme et de mère … et on termine avec les années « assise tranquille » où la vieillesse laisse place parfois aux regrets, parfois à la fierté de ce que l'on a pu entreprendre ! Jamais au cours du roman, on ne ressent un essoufflement dans l'histoire … Même mon mari si peu féru de lecture veut s'y essayer !! 

En résumé, un livre à lire, ne serait ce que pour la porté « dignité humaine » qu'il apporte… Un réel coup de coeur pour moi ..un coup de coeur que je n'avais pas ressenti depuis longtemps !! Chapeau bas Madame Lisa SEE, je ne manquerais pas de vous relire ... 

Peu convaincue par les abord quelque peu « Harlequin » de ce roman, je me suis tout de même résignée à le mettre dans la valise pour partir en Corse !!! Voici dans quel état d'esprit j'ai commencé ma lecture !! 

Je dois donc des excuses à Lisa SEE pour avoir juger trop rapidement son roman .. car d'une part aucune mièvreries, ni clichés de ce genre, une histoire touchante et réaliste par ses vérités historiques (inutile de préciser que Madame SEE s'est admirablement documenté sur les us et coutumes et la vie de la Chine à cette époque !) et une histoire bien ficelée… 

J'ai été littéralement bouleversé par ce livre !!! 

Certains passages sont si bien écrit qu'il est impossible de rester impassible devant la cruauté que ces femmes pouvaient endurer avec une force de caractères que leur réserves pouvaient quelque fois masquées… 

Ainsi, on souffre dans le passage du bandage des pieds.. On déteste cette mère qui ose imposé ça à son enfant sachant qu'elle a eu elle même droit aux même douleurs .. Puis à la suite du livre, lorsque notre héroïne se prête à cette abomination (comment appeler cela autrement), on respecte, on comprends et l'attachement que nous ressentons plus Fleur de Lys et Fleurs de neiges ne se voit entaché en rien !

Une réel ode à l'amitié, la vrai qui peut exister entre femme.. Mais aussi une entré dans une culture qu'on ne connaît que très peu… de part sa dénonciation de la situation de ces femmes, il me semblerait judicieux que tout être humain est lu ce roman.. 

L'auteur nous plonge dans des paysages magnifiques, nous fait ressentir habilement les sentiments de ces deux héroïnes, si différentes et pourtant si identique au fond… Nous portons alors un autres regards sur la vie d'autrefois, sur la Chine d'autrefois … 

Les années de la vie de Fleurs de Lys et de Fleurs de neiges défilent, tout d'abord, les années de l'enfance avec ces frustrations et ces idéaux… s'ensuivent les années de riz et de sel où elles découvre la vie de femme et de mère … et on termine avec les années « assise tranquille » où la vieillesse laisse place parfois aux regrets, parfois à la fierté de ce que l'on a pu entreprendre ! Jamais au cours du roman, on ne ressent un essoufflement dans l'histoire … Même mon mari si peu féru de lecture veut s'y essayer !! 

En résumé, un lire à lire, ne serait ce que pour la porté « dignité humaine » qu'il apporte… Un réel coup de coeur pour moi ..un coup de coeur que je n'avais pas ressenti depuis longtemps !! Chapeau bas Madame Lisa SEE 

 

coup de coeur

Posté par SuzanneADAM à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre

Subjuguée par l'idée d'utiliser des mythes ancestraux au profit d'une littérature de l'imaginaire moderne, je me suis lancée, pleine d'espoir dans ce roman. Ma déception, n'en fut que plus grande ! Rick RIORDAN utilise, certes avec brio la mythologie grecque, mais le langage préadolescent quasi parlé m'a beaucoup gêné ! Ce roman est destiné à un auditoire collégien, mais faut il pour autan que la langue écrite soit autant sacrifiée et perde sa subtilité, sa saveur, sa beauté et ses couleurs ? 

Mr RIORDAN nous fait preuve, ici d'une grande imagination et s'il donne envie aux plus jeunes de se plonger dans les métamorphoses d'OVIDE où dans tout autre romans classiques de la mythologie grecque alors ce roman a, à mes yeux, une grande valeur… hélas mon coup de coeur s'arrêtera là !

Peut être me faudrait il retrouver la part adolescente qui était en moi il y a une dizaine d'années pour savourez pleinement l'histoire qui, toutefois ne manque ni d'originalité, ni de rebondissement ! Ceci étant dit, je retenterais une relectures avec les tomes suivant quand ma liste à lire aura baissée !

Posté par SuzanneADAM à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

les Eveilleurs, tome 1 : Salicande (Pauline Alphen)

     

J'avais reçu ce livre en partenariat avec les éditions Hachette jeunesse lors de sa sortie. Dès les premières lignes, je me suis attachée à Claris et son jumeau Jad : on plonge, sans hésitation, dans leurs relations quasi fusionnelle, tantôt en riant, tantôt en pleurant mais toujours naturellement, sans aucun effort. le monde imaginé, ici, est pleins d'enchantements, d'innovations, les mythes et les références littéraires s'entremêlent dans une histoire qui présente un futur qui a souffert. Pauline ALPHEN nous livre ici une des plus belle ode à l'imaginaire et à la lecture qu'il m'ait été donné de lire. 

Claris, Ugh, Eben, Jad, Blaise, Chandra, la famille Borges … des personnages hauts en couleurs, attachants, denses, construits… On se lie, au fil des pages, à chacun d'eux. Petit à petit, on plonge dans les mystères qui entourent la disparition de Sierra. On comprend alors aisément la tristesse qui entoure le souvenirs de la mère, de l'épouse, de l'amie…sans jamais voir Sierra comme une vilaine mais plutôt comme une héroïne qui a du faire un choix plus que difficile.

L'auteur nous fait réfléchir sur notre société « virtuelle » de la plus belle manière qui soit ! Elle aborde ici des thèmes parfois difficiles à aborder dans un roman jeunesse, sans jamais sombrer ! L'amour, l'amitié, la mort, l'abandon, l'écologie, le modernisme… Pauline ALPHEN tire son épingle du jeu dans un roman fantasy qui aurait pu sembler trop moralisateur, mais pas du tout ! En plus de nous faire réfléchir, elle nous offre ici un roman, amplis de tendresse et de fantaisie ! Plonger dans son monde imaginaire fut, pour moi, un réel délice … un gros coup de coeur, vous l'aurez compris, que ce roman ! Il me tarde de pouvoir lire la suite des aventures de nos amis, maintenant si proche et de découvrir la vérité sur ce qui s'est passé dans le passé. 

Edit : Inutile de préciser que cette série là va aussi faire cas d'une relecture à venir : la liste à lire s'allonge donc encore un peu ...

Posté par SuzanneADAM à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates (Annie Barrows)

Afficher l'image d'origine
Ma maigre expérience en matière de roman épistolaires se résume à la lecture scolaire imposée des Liaisons dangereuses qui, loin de m'avoir séduite m'a dégoûté de ce style que je n'ai jamais retenté. Cependant, quand Mr mari m'a offert ce livre pour la St Valentin, je me suis jeter dessus, la tête encore pleine de toutes les critiques positives, glanées ici et là sur la blogosphère.

La première partie du roman m'a paru difficile au début …plus à cause de la difficulté que j'ai rencontrer à placer les nombreux personnages les uns par rapport aux autres qu'a cause du style des auteurs que je définirais comme frais, fluide, empreinte d'humour et de tendresse. La seconde partie du roman est, elle, plus riche en action et m'a totalement séduite !

Le personnage de Julie m'a subjugué tant par son regard sur la guerre, l'occupation allemande et la littérature que par sa légèreté et ses différents questionnement sur la vie… Sa découverte du cercle littéraire au nom énigmatique m'a comblée…Quelle drôlerie que le quiproquo à l'origine de ce club de lecture !

Chaque habitants de l'île est attachant ! A tel point qu'on en regrette presque de ne pas pouvoir les rencontrer à notre tour ! Chacun d'entre eux porte une certaine fantaisie malgré les stigmates laissée par la seconde guerre mondiale et l'occupation allemande. C'est ici d'ailleurs l'un des point fort de ce roman, me semble t'il. Les auteurs nous dépeignent ici une situation d'occupation loin de tous les clichés et des déjà vu ! Pourtant rien n'est oublié mais est au contraire dépeint avec un respect et une profondeur du au sujet : dénonciation et collaboration, horreur des camps de concentrations, situation des enfants envoyé à Londres, occupants allemande parfois plus humains que ce que « leur camp » laisse présupposer, famine, etc … le tout nous est servit sans abuser des codes larmoyant à l'excès ! Les auteurs ne cherchent pas ici à attendrir les lecteur par le biais des horreurs de la guerre mais dénonce plutôt la cruauté humaine en nous embarquant sur l'île…

J'ai lu avec un très grand plaisir cette ovni que je ne réussi pas à classer (historiques, sentimental, essais, … ?) mais qui va tout simplement être mon premier coup de coeur de l'année 2011 ! Une merveilleuse histoire d'amour et d'amitié ; une lecture tout simplement délicieuse qui m'a donné envie de me replonger dans les oeuvres de Jane Austen. Je laisserais le dernier mots aux auteurs qui concluent merveilleusement leur livre ainsi : « Toute ma vie, j'ai cru que l'histoire se terminait quand le héros et l'héroïne annonçaient leur mariage. Et après tout , ce qui est bien pour Jane Austen devrait suffire à tout le monde. Mais c'est faux. L'histoire est sur le point de commencer et chaque jour sera un nouvel élément de l'intrigue… »
coup de coeur

Posté par SuzanneADAM à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Rebelles (Anna Godbersen)

Les photos de couverture de cette saga sont tout simplement somptueuses ! Je dois bien l'avouer c'est ce qui m'a attirer en premier lieu. 
Ce roman est le premier d'une saga dont il existe trois tomes pour le moment. Tout commence avec un flash back lors d'un enterrement où il est assez difficile de situer les personnages tant ils sont nombreux et encore inconnu. Cette difficulté passée, on entre assez rapidement dans le roman qui se lit rapidement notamment à cause de la fluidité du style de l'auteur qui a tenter un style à la Jane Austen, sans égaler la célèbre romancière (ce que l'on peut aisément pardonné à l'auteur qui ma foi, ne s'en sort pas si mal !).

Bien que les personnages soit quelques peu caricaturaux, on réussit tout de même à s'attacher à ce petit monde. On retrouve bien sur le duo de soeurs, qui nous rappelle les célèbres duo de soeurs de Jane d'orgueil et préjugés ou encore de raisons et sentiments. Notre héroïne est l'archétype parfait de la jeune fille de bonne famille raisonnable en toutes choses, sage et tiraillée par ses devoirs, alors que sa soeur plus jeune est elle déraisonnable, rebelle et quelque peu éprise de liberté. On retrouve aussi la méchante, traîtresse, parfaite manipulatrice et imbue de sa petite personne… La seule originalité de l'intrigue résulterait peut être de l'histoire d'amour de notre héroïne avec un serviteur, encore que !

Bien que je sois très critique, je dois admettre que j'ai passé un bons moments de lecture.. J'ai tenté le second tome mais me suis bien vite lasser… D'après moi ce premier tome se suffit largement à lui même ! le style de l'auteur reste cependant agréable… Contrairement, aux nombreux avis positifs que j'ai trouvé sur la blogosphère, je n'ai personnellement pas du tout aimé les petites introductions présentes entre les chapitres et ne les ai pas trouvé à propos… Bien que certains extraits du manuel de la femme parfaite de la bourgeoisie ou encore de journaux mondais m'ait arrachés plusieurs sourires !

Autres petits points négatif, et non des moindres, les personnages masculins, bien que nombreux, m'ont totalement laissé de marbres… Aucun n'a, à mes yeux, le charme du prince charmant, tant attendu dans ce genre de littérature… Là où Jane Austen excelle, Anne Godbersen nous livre un récit soigné et bien écrit mais qui pèche en ressemblant que trop au série télévisée à la Gossip Girl et autres navets du genre … Dommages l'idée de base me semblait bonne… mais je me suis quelque peu ennuyée et le charme n'a pas opéré sur moi !

Posté par SuzanneADAM à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]